Absentéisme au travail : Causes et solutions

L’absentéisme au travail est considéré comme un fléau dans une entreprise. Il conduit à la chute de productivité dans la société et engendre des coûts supplémentaires non négligeables. Quelle est la cause de l’absentéisme ? Comment l’éviter ?

Les causes de l’absentéisme au travail

Ce phénomène peut être lié à des problèmes directement liés au travail en lui-même. Lorsqu’un salarié s’absente à cause de son travail, cela peut signifier qu’il évolue dans un environnement stressant. L’employé ne s’épanouit pas et ne trouve pas la motivation nécessaire pour réaliser ses missions avec entrain. Il est possible aussi que l’absence soit la conséquence directe d’un accident de travail.

Mais l’absentéisme peut aussi être d’origine personnelle. Ici, c’est la vie privée de l’employé lui-même qui cause son absence au bureau. Un salarié peut être, par exemple, retenu chez lui, car personne ne peut garder ses enfants. Il peut aussi tomber malade, et le médecin lui accorde un repos « médical ».

Enfin, il existe des situations où le salarié décide de s’absenter sur un coup de tête, donc sans aucun motif. Ces absences non justifiées sont la plupart du temps abusives.

Les solutions à l’absentéisme

Une solution adaptée peut être en mise en place en fonction de la cause de l’absentéisme. Dans le cas d’absences pour des raisons d’épidémie, par exemple, il est possible de lancer une campagne de vaccination. Ceci permet de limiter les risques de propagation d’une maladie au sein d’une société.

Si les absences sont dues à un manque de motivation, il est indispensable de mettre en place un plan de carrière dans l’entreprise ou des systèmes de primes.

Enfin, la contre-visite médicale est une solution adaptée pour lutter contre les arrêts maladie abusifs. En effet, elle permet de détecter les absences non justifiées qui représentent un coût important pour la société. Cette solution permet à l’entreprise d’envoyer un médecin de façon inopinée chez les salariés concernés. Celui-ci pourra alors dresser un rapport stipulant la véracité, ou non, de l’arrêt demandé par ledit salarié.

Leave a Reply